« La parole est moitié à celui qui parle, moitié à celui qui écoute. » (Montaigne, Essais III, 13)

"Jogging au square de la Roquette" est un projet d'environnement interactif. L'installation consiste en une rétro-projection murale d’images vidéo et en face, un tapis de jogging muni d’un microphone. Pour explorer ce parc désert, le visiteur activera les images en marchant sur le tapis de jogging automatisé. Ce sera à lui de choisir le parcours des images et leur rythme : par les mouvements de torse il indiquera au programme s’il veut tourner ou continuer tout droit. En même temps il peut discuter avec les personnages qui se promènent comme lui dans le parc et dont il entend les voix. S’il court très vite les voix risquent de s’interrompre, s'il avance plus lentement il pourra engager des conversations avec elles. Le même décor, un square construit en 1974 sur le site de l'ancienne prison pour femmes, réunira trois intrigues interconnectées. L' interface principale sera basée sur le son, l'image viendra en contrepoint. Chaque voix a un timbre particulier, la prosodie de chaque locuteur révèle un trait de personnalité, un état émotionnel. Les personnages seront de plusieurs types : des membres du chœur enregistré à l’avance, des génies du lieu et des personnages « chatterbots », qui évolueront au contact des visiteurs. .

Bibliographie: "A Map Larger than the Territory: Jogging in the Square de la Roquette" (article published in ISEA 2002) PDF.

 


bio - projects - publications - index

Jogging au square de la Roquette